Un nouvel exécutif à La Région

Publié le par Section du Parti Communiste d'Epernay

La dynamique construite dès le 1er tour a permis à la gauche rassemblée, élargie à Europe écologie, de l’emporter largement au second tour avec 44,31 % des suffrages, contre 38,51 % à l’UMP et 17,1 % à l’extrême droite.

La gauche dispose de 29 élus sur les 49 que compte l’assemblée du Conseil régional de Champagne-Ardenne. Les élus communistes sont au nombre de 6.

Jean-Paul Bachy réélu Président de Région

Le Président du Conseil régional et le nouvel exécutif ont été installés vendredi 26 mars lors de la séance plénière réunissant l’ensemble des élus issus du scrutin des 14 et 21 mars. Fort du succès de la liste de la gauche rassemblée, Jean-Paul Bachy (divers gauche) a été réélu par les 29 conseillers régionaux de la majorité. L’UMP Jean-Luc Warsmann a recueilli logiquement les voix des 14 élus de droite, le candidat d’extrême droite recevant celles des élus du FN.

Concernant l’exécutif, le Président de Région a décidé de prendre en charge lui-même le développement économique et l’emploi, pour envoyer un signal fort : l’emploi sera la priorité de la majorité de gauche au Conseil régional. Le Président s’appuiera néanmoins sur un conseiller régional délégué.

Un nouvel exécutif

12 vice-présidents ont été élus, dont 2 communistes. La délégation pour l’égalité entre les femmes et les hommes, mise en place lors du dernier mandat, sera de nouveau assurée par Karine Jarry.

La Commission permanente a également été élue. Elle traite de nombreux dossiers, attribue des financements et suit les affaires courantes entre les séances plénières. Elle est représentative à la proportionnelle de la composition de l’assemblée et doit respecter la parité. Pour prendre en compte la nouvelle donner politique, la majorité de gauche a proposé d’élargir la commission de 25 à 29 membres. L’UMP s’y est opposé en prétextant une « augmentation des coûts de fonctionnement et de structure ». En fait de quoi, l’augmentation ne représente qu’une broutille, infinitésimale au regard du budget du Conseil régional. Dans la Région voisine, la Lorraine, le Président nouvellement élu a proposé rien de moins que d’élargir la Commission permanente à tous les élus, et la droite a voté… pour. C’est donc moins un problème de dépense qu’une manoeuvre politique que la droite voulait orchestrer en Cha mpagne-Ardenne.

Autre enseignement concernant la Commission permanente, les principaux responsables de l’UMP ont fait le choix de ne pas y siéger. Ni Warsmann, ni Apparu, ni Menuel. Cela montre à quel point ils ont l’intention de s’investir dans les dossiers régionaux…

Tout cela n’empêche pas la droite d’annoncer la couleur en séance plénière : elle apporte sans surprise son plein soutien à la réforme des collectivités territoriales en faisant sienne l’idée qu’il faut réduire l’autonomie financière de notre Région. Rappelons pour mémoire que la suppression de la Taxe professionnelle a déjà une conséquence budgétaire lourde : notre région aura une maîtrise sur moins de 10 % de ses recettes. A cela, il faut ajouter une diminution à venir des dotations de l’Etat, puisque celles-ci ne sont désormais plus basées sur l’inflation. En 2010, c’est déjà 500 000 € en moins pour la Champagne-Ardenne.

L’asphyxie des collectivités locales est donc une véritable stratégie assumée par la droite visant à pousser les collectivités à abandonner ou à privatiser des services publics locaux. Le discours de Warsmann, instigateur de la réforme des collectivités, en est l’illustration.

La composition politique du Conseil régional :

La majorité de gauche est composée de 29 élus (28 élus lors du dernier mandat) : 18 élu-e-s pour le groupe socialiste 6 élu-e-s pour le groupe communiste 5 élu-e-s pour le groupe Europe écologie

A droite, l’UMP et le Nouveau Centre disposent de 14 élu-e-s et le FN de 6 élus.

Les Conseillers régionaux communistes en Champagne-Ardenne Karine Jarry – Marne Pierre Mathieu – Aube Michèle Leflon - Ardennes Jean Claude Dammerey – Haute-Marne Franck Leclère – Marne Franck Tuot -Ardennes

Karine Jarry est Présidente du groupe communiste

Le nouvel exécutif régional :

Président : Jean-Paul Bachy

Les vice-présidents : l) Jacques Meyer (enseignement supérieur, recherche, innovation) Marne (PS)

2) Lorette Joly (lycée, apprentissage) Aube (PS)

3) Gérard Berthiot (vie associative, jeunesse, sports, éducation populaire) Marne (PS)

4) Nathalie Dahm (culture et patrimoine) Marne (PS)

5) Pierre Mathieu (infrastructures, transports, mobilité durable) Aube (PCF)

6) Claudine Ledoux (relations internationales) Ardennes (PS)

7) Yves Fournier (Aménagement du territoire) Aubde (PS)

8) Patricia Andriot (économie sociale et solidaire) Haute-Marne (EE)

9) Roland Daverdon (agriculture, forêt, tourisme) Haute-Marne (PS)

10) Michèle Leflon (formation professionnelle, orientation) Ardennes (PCF)

11) Raymond Joannesse (développement durable) Marne (EE)

12) Joëlle Barat (santé, handicap) Ardennes (PS)

Conseillers régionaux délégués :

Jean Marie Meunier, Conseiller régional délégué au développement économique et à l’emploi Karine Jarry, Conseillère régionale déléguée à l’égalité entre les femmes et les hommes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article